PARTAGER

Dévoilé au dernier salon de Détroit, le nouveau Audi Q7 arrive progressivement sur les routes européennes et amorce la nouvelle identité visuelle de la gamme Q. Nous avons été invité par Audi le temps d’une journée sur les routes champenoises afin de découvrir le vaisseau amiral Audi. Neuf ans après le lancement du premier SUV de la marque, cette seconde génération d’Audi Q7 débarque avec un style plus épuré, un agrément de conduite retravaillé et une panoplie d’innovations pour l’aide à la conduite. Disponible en version 5 ou 7 places, c’est le premier véhicule combinant 4 roues motrices et 4 roues directrices (en option à 1390 € ).

Sans plus attendre, faisons le tour du propriétaire de ce nouveau Q7

L’aspect extérieur
Dès le premier coup d’oeil, on remarque que ce nouveau Audi Q7 s’est affiné. On a même l’impression qu’il est moins imposant que la version précédente. C’est d’ailleurs le cas puisque ce dernier a perdu 3,7 centimètres en longueur et 1,5 centimètres en largeur. Le plus gros changement se trouve à l’avant avec cette nouvelle et imposante calandre singleframe entourée des nouveaux phares Audi Matrix LED. Ce système permet d’avoir un éclairage auto-adaptatif en fonction des conditions et des obstacles de votre route. Montée sur des jantes 21 pouces, la configuration essayée avec ce gris graphite était du plus bel effet.

Audi_Q7_2015_32

Audi_Q7_2015_33

L’aspect intérieur
Pour ce qui est de l’intérieur de ce nouveau Audi Q7, c’est du grand art ! Lorsque l’on s’installe au volant du véhicule, c’est assez impressionnant. Je n’avais pas encore vu le fameux virtual cockpit et clairement, ça claque ! Vous avez toutes les informations nécessaires et différentes vues possibles en appuyant sur le volant multifonctions grâce à votre main gauche. Votre main droite, elle pourra jouer avec l’énorme touchpad commandant l’unité de contrôle « MMI all-in-touch ». On pourrait presque s’imaginer dans un avion tellement il y a de fonctionnalités. D’ailleurs une journée de test n’a pas été suffisante pour dompter le système, et je n’ose pas imaginer le nombre de pages du mode d’emploi…

On retrouve aussi le système Audi Drive Select présent sur ce Q7 avec notamment un mode offroad pour conduire le véhicule en dehors des routes goudronnées. Notons la présence d’une climatisation 4 zones, avec à l’arrière un tableau de bord pour que les passagers puissent ajuster la température. Volant chauffant, système de connection du téléphone et bientôt l’interface smartphone d’Audi. Apple Car Play ou Google Android Auto vous permettront d’utiliser un maximum la commande vocale de votre téléphone et ainsi ne jamais lâcher vos mains du volant. D’ailleurs on pourra recharger par la même occasion son smartphone compatible grâce à l’Audi phone box et son chargeur par induction.

Ce nouveau Q7 a beau avoir perdu quelques centimètres, il dispose désormais de plus d’espace pour accueillir les passagers. 3 belles places à l’arrière et deux places sur la troisième rangées, on peut voyager à 7 dans ce Q7 comme si l’on était assis sur son canapé. Il est possible de moduler l’espace et les sièges électriquement grâce aux commandes situées dans la coffre à gauche.

Audi_Q7_2015_23

La mécanique
Au niveau des motorisations, vous aurez le choix entre l’essence ou le diesel dans un premier temps. En effet une version e-Tron arrivera très prochainement sur le Q7 qui sera alors le premier modèle hybride rechargeable doté d’une motorisation diesel et de la transmission intégrale permanente quattro.

En attendant, le moteur essence est un 3.0 V6 TFSI de 333 ch qui délivre un couple maximal de 440 Nm entre 2 900 et 5 300 tr/min. 0 à 100 km/h en 6,1 secondes et vitesse maximale sur de 250 km/h. Au niveau de la consommation, Audi annonce une moyenne de 7,7 litres aux 100 km en cycle mixte, soit 179 g de CO2/km.
Tandis que le moteur diesel (dans notre essai) est un 3.0 V6 TDI de 272 ch qui délivre un couple maximal de 600 Nm entre 1 500 et 3 000 tr/min. 0 à 100 km/h en 6,3 secondes et vitesse maximale de 234 km/h. Ici la consommation serait de 5,7 litres aux 100 km en cycle mixte, soit 149 g de CO2/km.

Ces deux motorisations sont couplées à une boîte de vitesse tiptronic 8 vitesses.

Audi_Q7_2015_13

La technologie
Et c’est le gros point fort de ce nouveau Audi Q7. Il existe un nombre impressionnant d’innovations dans cette nouvelle génération.

L’alerte de trafic transversal qui avertit le conducteur et stoppe le véhicule si celui-ci ne réagit pas lorsque le véhicule recule pour sortir d’une place de stationnement.
L’assistant de changement de direction permet d’éviter l’accident dans les intersections en stoppant la voiture si un autre véhicule arrive à contresens.
L’assistant d’efficacité prédictive qui utilise les données du GPS pour adapter la vitesse et réduire la consommation de carburant.
L’Audi pre sense city qui avertit le conducteur ou freine la voiture en cas de risque de collision avec un piéton.
Un assistant de manœuvre avec remorque.
Le Traffic Jam Assist pour que la voiture avance presque toute seule dans les embouteillages.
L’active lane assist utilise une caméra et de petites interventions sur la direction afin d’aider le conducteur à rester sur sa voie.

Personnellement avec l’ami Yann de French driver, nous avons testé l’active lane assist sur autoroute et c’est bluffant. En courbe le volant du Q7 tourne tout seul pour suivre la trajectoire et combiné avec le régulateur de vitesse auto adaptatif on pourrait presque lâcher le volant. Pour ce qui est de l’assistant d’efficacité prédictive, ce dernier est omniprésent sur l’affichage tête haute de l’Audi Q7 et différentes instructions s’affichent pour conduire plus écologiquement.

Vous trouverez ci-dessous la vidéo de toutes ces technologies. Les images parleront bien mieux que mes tentatives d’explications de ces différents systèmes.

Bref, vous l’aurez compris, cette voiture est un véritable laboratoire ambulant pour faire un pas de plus vers le fantasme de pas mal de constructeurs. La voiture qui roule toute seule…

Le comportement routier
Un énorme travail a été fait par les ingénieurs Audi pour améliorer le comportement routier du SUV. Comment ? Principalement par une cure d’amaigrissement de 325 kg par rapport à son prédécesseur grâce à l’utilisation de l’aluminium notamment. Et ça se sent bien lorsque l’on prend le volant sur les petites routes champenoises. Ce nouveau Audi Q7 est beaucoup plus dynamique, précis et efficace. Malgré l’imposante bestiole, le SUV se conduit comme un vélo et il enchaine les virages sans trop de roulis.
Autre fait marquant de notre périple, le silence à bord. Je n’ai jamais voyagé dans une voiture aussi bien insonorisée. Lorsque l’on roule à 130 km/h sur autoroute, et que l’on coupe l’autoradio, alors nous sommes plongés dans un silence des plus appréciable. C’est hallucinant.
Pour se qui est des reprises et des accélérations, le moteur 3.0 V6 TDI de 272 ch de notre version d’essai fait parfaitement le job. Les reprises sont bonnes lorsqu’il faut dépasser, et les accélérations sont là malgré les 2 tonnes à sec de l’Audi Q7.

En conclusion
Malgré l’imposante posture de ce nouveau Audi Q7, ce dernier est très facile à apprivoiser. Les kilomètres s’enchainent et on ne voit pas le temps passer. Normal, vous êtes assis comme dans votre canapé mais sur la route… Bref, on a envie de partir avec 6 de ses potes pour faire un énorme roadtrip autour du monde avec ce nouveau Audi Q7.

Audi_Q7_2015_1

On adore :
L’usage polyvalent de la voiture
La qualité des matériaux et l’assemblage irréprochable
La facilité de prise en main
Les nombreuses technologies embarquées
Le comportement routier de ce SUV de 2 tonnes

On aime moins :
La qualité du plastique au dessus de l’affichage tête haute qui ne sonne pas Audi
Le prix du véhicule et des options

Les caractéristiques de L’Audi Q7 :
Audi_Q7_motorisations

Les dimensions de l’Audi Q7 5 places
Audi_Q7_5places
Les dimensions de l’Audi Q7 7 places
Audi_Q7-7places
Le prix :
à partir de 63 500 euros.

Remerciements :
Encore un grand merci à Audi France, la maison de Champagne Gosset pour son accueil et Double 2 pour cette journée.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE