Audi Q4 Sportback e-tron titre

Il y a quelques semaines Audi France m’a convié pour tester la nouvelle Audi Q4 Sportback e-tron. C’est sur la côte ouest norvégienne, du côté de Bergen que j’ai la chance de prendre en main le premier SUV compact électrique de la marque. Prenons la route des fjords pour découvrir cette Audi Q4 e-tron dans sa version Sportback dans un décor naturellement fabuleux.

Le paradoxe Norvégien.

Il m’aura fallu quelques semaines pour écrire cet article. Non pas par manque d’inspiration sur le nouveau modèle Audi, mais j’avais envie de prendre le temps de connaitre le pays qui nous accueille aujourd’hui. En nous invitant ici, le constructeur voulait nous faire voyager dans le futur car les voitures électriques représentent les deux tiers du parc automobile. Cette situation pourrait paraître idéale, avant-gardiste. Après avoir parcouru tout le pays de la pointe sud ( Lindesnes ) au Cap Nord durant quelques semaines, je découvre cependant un pays économiquement dépendant des énergies fossiles dont les exportations sont majoritaires. C’est l’un des gros paradoxes en Norvège. On est propre, mais on exporte des énergies car notre pays en regorge. 

Une carrosserie Sportback

Cela ne vous aura pas échappé si vous êtes un lecteur assidu de ce blog, nous avons essayé il y a quelques temps l’Audi Q4 e-tron. Aujourd’hui avec ce nouveau dessin arrière le constructeur d’Ingolstadt complète sa gamme en ayant lui aussi son SUV Coupé compact. D’ailleurs, nous avons testé récemment le modèle ID.5 de Volkswagen et la démarche est similaire. Des lignes encore plus sportives et un coefficient de trainée abaissée pour moins de frottements.

3/4 arrière Q4 Sportback

Une face avant identique.

Aucun changement si vous avez déjà croisé le regard d’une Audi Q4 e-tron. La calandre singleframe pleine, la nouvelle signature lumineuse numérique Matrix LED personnalisable sont toujours là. Néanmoins avec cette couleur Gris Typhon métallisé et ses éléments noirs brillants, la face avant demeure assez élégante et technologique. 

Calandre Q4 Sportback

Un arrière retravaillé.

Qui dit Sportback, dit arrière plus sportif. La ligne de toit plonge plus rapidement vers l’arrière. Pour accentuer l’aspect sportif, un becquet pointe le bout de son nez. L’ensemble est toujours homogène, réussi et on sent qu’un gros travail d’aérodynamisme a été réalisé en soufflerie. D’ailleurs le coefficient de trainée a été abaissé de 0,28 (coupé) à 0,26 (Sportback). Il fait donc mieux que son grand frère. Notez qu’il ne sera pas possible d’avoir des barres de toit sur cette version, contrairement à la version SUV. Pour ce qui est de ces magnifiques jantes en bronze Audi Sport de 21 pouces, elles sont réservées à cette configuration bien spécifique. Cette « Edition One » n’est désormais plus disponible à la vente. Le gabarit quand à lui ne change pas, 4,59 mètres de long avec un empattement de 2,76 mètres et une largeur de 1,86 mètres.

Q4 Sportback profil arrière audi Q4 sportback

L’habitacle et l’intérieur.

Dès l’entrée dans la voiture, on découvre une nouvelle fois les nouveaux intérieurs Audi. Un saut dans le futur ou la technologie est omniprésente. Volant à double méplat avec ses commandes tactiles, Audi virtual cockpit et écran supplémentaire disposé un tableau de bord orienté vers le conducteur et une console centrale surélevée accueillant mon sélecteur de vitesse préféré. On se sent bien dans une Audi des temps modernes. En résumé, on retrouve un habitacle identique à l’Audi Q4 Sportback. Je vous invite à relire l’article si vous souhaitez plus de détails.

Néanmoins, il y a deux choses à souligner sur cet habitacle. La première, c’est que le volume du coffre de notre version culminant à 535 litres est étonnamment plus volumineuse de 15 litres que la version SUV. La seconde particularité, vous la ressentirez lorsque vous devrez faire une manœuvre en marche arrière. Même si vous avez les caméras de reculs et les assistances adéquates, la visibilité sur la version Sportback est moins bonne à cause du becquet et de la ligne plongeante. C’est peu être deux détails pour vous, mais pour certains ça fera peut-être la différence.

La technologie.

Le nouveau système d’affichage tête haute en 3D est vraiment bien géré et vous assistera à merveille dans votre navigation. Des flèches bleues apparaitront dans votre champ de vision pour ne plus avoir à lever les yeux de la route. Le gain de confort à ce niveau est réel. L’audio de cette nouvelle Audi est tout nouveau. La marque a fait appel à Sonos pour y intégrer en option (820 euros), un système son et 10 hauts parleurs qui demeurent très convaincants. Rappelons d’ailleurs qu’il est désormais possible d’avoir l’assistant vocal afin de répondre à vos besoins. « Hey Audi, peux tu me lire la fin de cet article car il commence à devenir trop long. »

techonolgie Q4 sportback

Apple CarPlay et Android Auto sont forcément de la partie afin de connecter votre smartphone au véhicule et on dispose de deux prises usb-c pour recharger des appareils annexes. Vous remarquerez que dès les premiers tours de roues, le silence est appréciable. Certes, c’est un véhicule électrique, mais l’insonorisation est particulièrement soignée sur ce modèle. Il faudra couper le son de la musique pour l’apprécier.

Autre grosse nouveauté découvert à bord du véhicule, la personnalisation de la signature lumineuse avant. Dans les paramètres du véhicule, vous trouverez rapidement le menu permettant de choisir parmi les 4 options possibles. Je parie un billet sur la possibilité un jour de personnaliser soit même sa propre signature lumineuse. Affaire à suivre…

Les motorisations

Audi Q4 Sportback e-tron est disponible dans 4 motorisations. Notre voiture d’essai était une version 50 quattro.

  • Version 35 délivrant 170 CH avec une batterie de 55 kWh et une transmission aux roues arrières.
  • Version 40 délivrant 204 CH avec une batterie de 82 kWh et une transmission aux roues arrières.
  • Version 45 quattro délivrant 265 CH avec une batterie de 82 kWh et une transmission quattro.
  • Version 50 quattro délivrant 299 CH avec une batterie de 82 kWh et une transmission quattro.

Avec le haut de gamme que nous avons la chance d’essayer, les performances sont au rendez-vous. Le constructeur annonce un 0 à 100 km/h en 6,8 secondes, une vitesse de pointe à 180 km/h et un couple maximal de 460 Nm. L’autonomie annoncée est de 487 kilomètres. Bien sur, il ne faudra pas jouer constamment avec les accélérations pour faire autant de distance avec une charge. Mais avec une conduite coulée, on peut s’en approcher, c’est évident.

Le comportement routier

Notre version dispose d’un châssis sport de série et de magnifiques jantes Audi Sport en 21. On pourrait imaginer un comportement assez ferme avec de tels attributs. Néanmoins, même avec le mode de conduite dynamique, cette Audi Q4 Sportback reste très confortable et agréable à la conduite. Le travail réalisé sur les suspensions est remarquable, c’est assez bluffant.

En enchainant quelques petites courbes rapides, on découvre un véhicule précis, vif et quelques petits sourires en coins peuvent apparaitre de temps en temps. Le poids relativement important du véhicule ne se fait pas trop ressentir et le centre de gravité relativement bas grâce à ses batteries sous le plancher y sont pour beaucoup. Ajouter à cela un système quattro des plus rassurant et vous obtenez une Audi dynamique, rassurante et confortable.

La consommation

Sur ces deux jours à bord de cette Audi Q4 Sportback e-tron, nous étions en dessous des données constructeurs pour ce qui est de la consommation. 17 kWh de moyenne sur un parcours mixant de la deux voies à 100 km/h et des petites routes. Le terrain norvégien étant assez vallonné, il est propice à jouer avec la récupération d’énergie. Les longues descentes vous permettront de récupérer quelques kilomètres d’autonomie et c’est assez satisfaisant de voir ce dernier augmenter.

Conclusion

Cette Audi Q4 Sportback e-tron est vraiment une bonne alternative électrique. S’il vous faut un look un peu plus sportif que le coupé, alors ce dernier est fait pour vous. Confort, dynamique et rassurante, vous trouverez l’ensemble des éléments caractéristiques d’une grande Audi. Néanmoins une chose est sûre, il faudra faire quelques concessions au niveau de la motorisation ou des options pour obtenir une voiture à un prix plus abordable.

Dimensions

Dimension Audi Q4 Sportback e-tron

On aime

  • L’expérience de conduite
  • Le plan de nouveautés à l’intérieur
  • Le design plus sportif

On aime moins

  • Les commandes tactiles sur le volant
  • Le prix des versions haut de gamme

Le prix

À partir de 44 750 euros pour une version 35. Pour la version essayée en 50 quattro le prix de base est affiché à 69 950 euros et culmine à 87 920 euros dans notre version d’essai.

Les remerciements

Merci à Audi France pour ces deux journées au volant de cette nouvelle Audi Q4 Sportback e-tron. Plus d’informations ici.