Nouveau Renault Captur avait fait une apparition remarqué au dernier salon de Francfort. Pourquoi ? Parce que c’était le seul modèle présenté pour la seule marque française représentée… Aujourd’hui ce nouveau modèle débarque sur nos routes et nous sommes partis à Athènes l’essayer durant deux jours. Un roadtrip permettant de découvrir le SUV dans différentes conditions : ville, autoroute, départementales, et mêmes petites routes de montagne.

Notre version d’essai sera le nouveau Renault Captur Intens avec une combinaison Orange Atacama / toit noir et une motorisation essence TCe de 130 chevaux qui représentera l’essentiel des futures ventes. On vient d’arriver à l’aéroport, il est temps de prendre le volant de ce nouveau Captur pour vous donner nos premières impressions. Mais avant ça, une petite interlude chiffres…

Le saviez-vous ?
Depuis son lancement en 2013, le premier crossover de la marque au losange a fait son petit bout de chemin sur la route du succès. La courbe des ventes est en constante augmentation d’années en années, et aujourd’hui il s’est écoulé 1,5 millions d’exemplaires dans le monde dont 80% des ventes ont été réalisées en Europe. Donc on imagine bien que les attentes sont grandes sur ce nouveau modèle.

L’aspect extérieur :
Bien que cette teinte orange de lancement soit la même qu’en 2013, nous avons bien en face de nous un nouveau modèle. Il est plus long de 11 cm, son coffre gagne ainsi 80 litres et son design est beaucoup plus expressif !

Si l’on se penche au niveau du design de face, on découvre une nouvelle signature lumineuse en C chère aux derniers modèles de la gamme Renault. Cette virgule s’allonge sur le pare-choc sous le phare en lui même. De larges déflecteurs d’airs se trouvent au niveau des passages de roues pour contribuer à donner un petit look agressif mais aussi à refroidir les freins tout en améliorant l’aérodynamique du véhicule. La calandre s’élargie aussi et le chrome est relativement présent pour donner une posture statutaire à l’ensemble. À noter qu’une toute petite caméra se trouve sous le losange comme pour vous dire qu’il existe pas mal de technologiques embarquées dans la voiture.

A l’arrière, on retrouve aussi une signature lumineuse en C toujours avec des feux LED. D’ailleurs personnellement, je trouve ça assez fin et beau. Ici aussi se cache une petite caméra, mais elle est à l’intérieur du losange. Les lignes du coffre prolongent les courbes des feux et c’est bien travaillé. On remarque une antenne discrete, et un bas de caisse gris vient renforcer le côté baroudeur sur SUV. Comme pour dire « Je peux aussi m’attaquer à autre chose que du bitume ».

De profil, on découvre une ligne de caisse intéressante et on sent qu’il y a du volume. Regardez une photo au soleil et on découvre immédiatement le volume qu’a souhaité les designers pour ce nouveau Renault Captur. Je ne vais pas m’aventurer dans une tentative d’interprétation, mais le dessin est chouette et complexe. La ceinture de protection noire qui parcoure les bas de caisse, les passages de roue et les barres de toit en aluminium viennent amplifier le côté SUV. Et ici aussi les chromes viennent donner un touche d’élégance. La surface vitrée à l’arrière a été réduite par rapport à la version précédente pour donner une forme plus dynamique à l’arrière. On le ressent à l’oeil nu.

Et comme une cerise sur le gâteau, les belles jantes en 18 pouces, ainsi que l’empattement allongé (+2 cm par rapport à l’ancien) viennent poser ce nouveau Renault Captur bien comme il faut sur la route. Pas de doute sur le look, il est beau et il va plaire.

D’autres photos de ce Nouveau Renault Captur :

L’aspect intérieur :
Lorsque l’on entre dans ce nouveau Renault Captur, l’oeil est de suite attiré par les deux écrans digitaux et les premiers éléments que l’on touche rassure sur un niveau de finition vraiment très correct. Sentiment renforcé sur la version Initiale Paris que nous avons testé le lendemain. Attention, on n’est pas dans de l’assemblage allemand, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. On retrouve d’ailleurs une énorme boîte à gants façon tiroir qui a été une innovation sympa de la première version. Détail sympa et appréciable.

Un beau tableau de bord numérique !
Peut-être la plus agréable surprise à l’intérieur de ce nouveau Captur, ce tableau de bord numérique qui a fait son apparition sur Nouvelle Clio il y a quelques mois. Cet écran qui mesure de 7 à 10,2 pouces vous permet de configurer un affichage d’information comme vous le souhaitez. Les graphismes sont très beaux, l’ergonomie au rendez-vous et les informations clairement visibles (même avec un fort soleil)

Pour compléter, on retrouve au dessus de la nouvelle console flottante, un écran multimédia qui porte le nom de « Smart Cockpit ». Une très grande tablette verticale de 9,3 pouces qui vous donnera accès à l’ensemble des fonctionnalités multimédia, de navigation, d’infotainment ou autres aides à la conduite. C’est très complet et il vous faudra pas mal de temps pour faire le tour des fonctionnalités offertes. Un petit regret ici lorsque l’on est en navigation, l’impossibilité de zoomer ou dézoomer la carte ! J’ai du faire la manipulation 3 fois avant de comprendre que ceci n’était pas possible dans le véhicule.

Juste un petit détail au niveau de la position de conduite qui ne m’a pas super enchanté, c’est la position du levier de vitesse, ainsi que la grosseur de son pommeau. Je ne sais pas l’expliquer, mais je n’étais pas confort, ou je n’étais pas à l’aise…

Et la connectivité ?
Autant vous dire que vous aurez le choix pour recharger votre portable par exemple. Deux prises USB à l’avant et à l’arrière, un emplacement pour recharger en induction si vous possédez un téléphone compatible, ou encore une bonne vielle prise allume cigare si vous avez un téléphone portatif de type cellulaire 3G.

En branchant votre iPhone, vous découvrez aussi que le système multimédia est compatible Apple CarPlay pour l’iPhone et il en est de même pour les appareils sous Android avec Android Auto. Une prise auxiliaire se trouve même là pour accueillir votre iPod si jamais vous en avez encore un comme moi.

Et à l’arrière, il y a de la place ?
On a un bel espace à l’intérieur sans mauvais jeu de mots ! C’est modulable avec la banquette coulissante, on peut voyager confortablement à 4 avec des bagages avec un bel espace pour vos jambes. Si vous souhaitez encore un peu plus de luminosité, vous opterez pour une version avec un toit panoramique et là vous serez au top !

Le coffre se module en fonction de la position de la banquette et vous pourrez ainsi obtenir entre 422 et 536 litres pour le volume du coffre.

Au niveau des motorisations :
Durant cet essai, nous avons roulé majoritairement avec la version essence TCe 130 chevaux avec la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. En gros le moteur qui sera au coeur de la gamme essence. Autant vous dire que c’est un bon compromis pour rouler tout les jours et pouvoir dépasser les camions. On est sur de l’efficacité, de la douceur et absolument pas sur de la sportivité. Le moteur répond bien, il est là mais si vous souhaitez une peu plus de punch pour vos déplacements, il faudra opter pour la version TCe 155 chevaux mais avec une boîte automatique.

Mais sur l’autoroute, il est amplement suffisant ce TCe 130 et la consommation est somme toute raisonnable.

Un comportement routier confortable et polyvalent :
Dans l’ensemble il se débrouille très bien ce véhicule, que l’on soit en ville, sur les petites routes en montagne ou sur les départementales c’est assez équilibré. La direction est précise et il est agile même avec ses jantes de 18 pouces.

Et même très agréablement surpris par le comportement sur autoroute du véhicule qui est très reposant. On trouve très facilement le régulateur de vitesse et vous voyagez à 130 km/h juste en gardant le cap. Le moteur ne se fait absolument pas entendre et on sent que le comportement est exemplaire. Par contre à cette vitesse, vous avez des petits bruits d’air qui viennent à vos oreilles et ça c’est pas génial. Dommage.

Un dernier point sur lequel ce nouveau Renault Captur a fait des efforts, c’est sur la technologie embarquée. Autant vous dire que l’équipement peut-être très complet en matière de sécurité active. Caméra 360°, détection des panneaux, adaptative cruise control et une conduite quasi autonome de niveau deux est disponible sur ce véhicule. Ici Renault affiche clairement ses ambitions d’obtenir une belle note de 5 étoiles aux crash-tests de l’Euro NCAP.

Conclusion :
Confortable, beau et polyvalent, ce nouveau Renault Captur ne manque absolument pas d’arguments sur le papier pour obtenir le même succès que son prédécesseur. Par contre, avec une concurrence beaucoup plus féroce qu’à l’époque il va devoir se battre pour conserver sa place face à un Peugeot 2008, un Nissan Juke, un Seat Arona ou même un Citroën C3 Aircross.

On aime :
– Les nombreuses combinaisons au niveau des couleurs
– La polyvalence du véhicule et la présentation générale
– Les compteurs digitaux

On aime moins :
– Le levier de vitesse
– Les bruits d’air à 130 km/h

Le prix :
– À partir de 18500 euros en version essence
– À partir de 23200 euros pour une version diesel

Les dimensions :

Les remerciements :
Un grand merci à Renault pour ces deux jours au volant du véhicule. Si vous souhaitez plus d’informations, c’est ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here