Révélé en janvier dernier et accueilli avec beaucoup de succès, le nouveau concept-car R5 Prototype suscite beaucoup de réactions. Ses lignes et son regard rappellent les codes stylistiques d’une icône des années 70 de la marque au losange, j’ai nommé la Renault 5. Cet exercice réalisé par les équipes du design a pour objectif de donner une approche en matière de véhicule électrique pour les années de Renault. Un projet réussi sur le papier et je vous confirme haut et fort qu’en réel, c’est tout aussi beau.

Design rétro-futuriste
L’exercice a déjà été réalisé par beaucoup de constructeurs avec plus ou moins de réussite. Mini Cooper, Coccinelle et Fiat 500 ont été des succès commerciaux, et chaque constructeur rêve de trouver cette recette magique de la renaissance d’un dessin du passé pour le projeter dans l’avenir. R5 Prototype s’inscrit clairement dans cette quête.

Le regard de la Renault 5 au coeur de la réflexion
Les équipes du design Renault se sont plongées dans les archives de la marque afin de retrouver le moindre prospectus de l’époque sur la R5. Après de nombreuses heures d’immersion, de réflexion et de discussion, il semblait évident que l’un des clefs de la réussite du modèle des années 70 était son regard. La phase avant semblait humainement sympathique. Les phares et projecteurs étaient les principaux responsables de ce regard malicieux parfaitement reconnaissable.

Les phares du concept comme fer de lance
C’est sur ces éléments que les designers ont réalisé leurs premiers croquis. Il fallait retrouver un visage, une phase avant retranscrivant une émotion similaire à la Renault 5. Néanmoins, ce regard devait aussi suggérer d’être devant un véhicule futuriste, mais également technologique. Après pas mal de recherches et de moodboards dans divers domaines : l’aéronautique, l’architecture, le design produit et même de l’électronique. Le résultat est né avec cette phase avant si reconnaissable. Cerise sur le gâteau, des feux Matrix leds magnifiquement travaillés et des feux anti-brouillards devenus des feux de circulation diurnes totalement intégrés dans le bouclier avant.

Des détails aux petits oignons
À l’arrière du véhicule, on trouve un bandeau et un logo lumineux du plus bel effet. Le bas de caisse réalisé avec des matières recyclés et des grains incrustés, pour un effet visuel vraiment réussi et intéressant. Parlons du toit aussi, car il est réalisé dans une matière textile. Fait suffisamment rare pour être souligné, c’est aussi très flatteur pour l’oeil, mais difficile à imaginer sur la version définitive. Après il ne faut jamais dire jamais… Dernier détail que j’adore sous les rétros, on y trouve un petit drapeau français et un liseret rouge qui part de ce rétro, passe par le montant de toit, le toit et vient se prolonger comme un bandeau lumineux pour devenir le 3ème feux stop.

Le nouveau logo révélé sur l’auto
Officialisé quelques jours après le reveal de R5 Prototype, l’identité visuelle du logo Renault change et se modernise. Résolument très flat design, simple et efficace, il sera présent sur les voitures à partir de 2022. Ainsi, le déploiement de ce dernier est en train de se faire progressivement sur les différents supports de communication. Les réseaux sociaux Renault France arborent déjà ce nouveau losange, il ne reste plus qu’à déployer ce dernier jusqu’aux brochures papiers et concessions.

Une arrivée sur nos routes en 2023 ?
C’est ce que l’on nous annonce pour le moment. Rien n’est définitif, car l’intérieur de ce concept n’est pas encore finalisé. Mais c’est l’objectif que se donne Renault pour commercialiser, peut-être un jour, cette nouvelle R5 électrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here