PARTAGER
audi q 7etron

Sur le papier, cette Audi Q7 e-tron quattro intrigue ! Un moteur V6 TDI dernière génération couplé à la technologie hybride rechargeable, développant 373 chevaux avec un couple de 700 Nm pour le plus gros des SUV de la marque, qu’est ce que ça peu bien donner ?

Pour tenter de répondre à cette question, c’est par une belle journée d’été que nous avons eu la chance de prendre le volant de ce nouvel Audi Q7 e-tron quattro en direction du Perche. Même si nous avions essayé l’Audi Q7 l’année dernière, il subsistait quand même pas mal d’aprioris sur le dernier né de la gamme Q7. Mathématiquement, on se dit qu’avec presque 400 kilos en plus sur la balance, le comportement routier du colosse de 2.4 tonnes risque d’être moins bon que son homologue. Et bien non ! Le comportement est différent et bien loin de ce préjugé !

L’aspect extérieur :

Le design de l’Audi Q7 e-tron quattro est quasi similaire à l’Audi Q7 en version thermique. L’envergure est toujours aussi impressionnante et les lignes aussi saillantes. Seuls les regards avertis remarqueront la signature LED et les prises d’air spécifiques au modèle. D’ailleurs la calandre Singleframe, les jantes 19 pouces et le diffuseur arrière sont eux aussi exclusifs à cette version hybride rechargeable. Lorsque l’on se penche sous le pare-chocs arrière, on s’aperçoit que les sorties d’échappement sont dissimulées. Normal me direz-vous, nous sommes sur un modèle dont la vocation est d’être écolo, pas sportif ! Les badges e-tron présents sur le seuil de porte et sur le hayon arrière sont là pour enfoncer le clou.

Audi Q7 e-tron quattroAudi Q7 e-tron quattro

Audi Q7 e-tron quattro

L’aspect intérieur :

A l’intérieur, l’Audi Q7 e-tron quattro est très accueillante. Une fois installé sur votre siège, vous pourrez régler votre position de conduite avec les commandes électriques que vous trouverez sur le côté gauche du siège. Si vous avez l’option, vous pourrez même lancer la fonction siège massant. Devant vous se trouve l’Audi virtual cockpit de série sur cette version car il embarque des éléments spécifiques au fonctionnement du système d’hybridation. Au niveau de la finition, je ne vais la faire courte : c’est du Audi comme d’habitude ! Clairement toi le lecteur tu dois en avoir marre de cette critique que tu lis partout, moi le premier ! Mais le problème, c’est que rien ne bouge, tout est à sa place, rien ne grince, les plastiques sont de très bonne qualité ! Donc c’est le zéro faute, comme d’habitude ! Revenons à nos moutons…

Lorsque vous démarrez le véhicule, un logo e-tron ready vert s’affiche et vous indique que vous pouvez désormais avancer. On appuie sur l’embrayage, on enclenche la boite automatique sur drive, on desserre le frein à main automatique et on appuie sur l’accélérateur ! Et là surprise, vous avancez sans un bruit en mode tout électrique dans votre Audi Q7 et sans un bruit ! Joli paradoxe pour un véhicule de 2,4 tonnes. Nous reviendrons un peu plus tard sur cette partie qui demeure la plus intéressante.

Avant de développer cette partie, il est important de préciser qu’à la différence de l’Audi Q7 thermique, la version e-tron quattro est disponible uniquement en version 5 places. Pour le reste, vous disposez d’un volume de chargement de 650 litres, si vous rabattez les 3 places électriquement à l’arrière alors votre capacité de chargement monte à 1835 litres et en plus vous pouvez fermer le hayon électriquement !

La mécanique :

Sous le capot, on retrouve le moteur V6 TDI diesel de 258 ch (600 Nm) posé sur le train avant, s’ajoute à ce dernier un bloc électrique de 128 ch (350 Nm) ! En regroupant les deux, nous obtenons un moteur développant 373 chevaux avec un couple de 700 Nm. Sur le papier Audi annonce une autonomie électrique de 56 kilomètres en mode tout électrique. Dans les conditions réelles, nous sommes plus entre 45 et 50 kilomètres. Mais cette distance est bien suffisante pour imaginer rouler en tout électrique la semaine et lorsque sonne l’heure du départ en week-end, vous pouvez parcourir jusqu’à 1400 kilomètres avec un plein.

Audi Q7 e-tron quattroAu niveau des performances, cette Audi Q7 e-tron quattro est vraiment surprenante ! L’accélération est franche et linéaire pour ce véhicule de 2,4 tonnes. Le 0 à 100 km/h est avalé en 6,2 secondes et les reprises sont bonnes. La technologie quattro et la boite automatique tiptronic à 8 vitesses animent le véhicule à merveille dans ses trajets.

La technologie :

Comme déjà évoqué, le virtual cockpit est spécifique au véhicule ! Il est possible de choisir parmi 3 modes de conduite. Le mode EV qui priorise l’utilisation du mode électrique. Le mode Hybrid qui va jongler entre les deux motorisation pour optimiser la consommation. Le mode Battery Hold qui utilise uniquement la motorisation diesel pour conserver l’énergie disponible dans la batterie. Lors de notre essai nous avons principalement roulé sur les deux premiers. D’ailleurs, via l’Audi Drive Select, vous pouvez visionner les statistiques du mode e-tron et voir ainsi au fur et à mesure des kilomètres parcourus les proportions entre l’utilisation des deux motorisations.

Audi Q7 e-tron quattro

Petit point technique concernant le rechargement de la batterie. Il est possible de recharger la batterie de votre Audi Q7 via une prise de courant classique en 8 heures. Si c’est trop long pour vous, via l’utilisation (et l’achat) d’une Wallbox vous pouvez faire le plein d’ions en 2h30.

Le comportement routier :

Nous avons essayé ce Audi Q7 e-tron quattro sur un parcours de 300 kilomètres assez varié. Ville, routes départementales et autoroutes… Et à chaque fois le véhicule s’adapte parfaitement à son environnement. Vous voyagez dans un silence assez impressionnant, aucun bruit ne filtre dans l’habitacle, vous avez l’impression d’être dans votre petit cocon! On se surprend à adopter une conduite plus souple et coulée. Alors oui, si l’on doit faire un freinage d’urgence, le colosse est assez lourd donc il faut un peu plus de temps pour stopper la machine. De la même manière que dans un virage serré, si vous le prenez à trop vite le roulis fait son oeuvre ! Mais cet Audi Q7 e-tron est un véhicule qui a pour vocation de cruiser sur des parcours en mode « tranquille » et là il fait des miracles !
Audi Q7 e-tron quattro

Conclusion :

Un beau contre pied de la marque aux anneaux avec ce Q7 e-tron quattro sur le marché des gros SUV. Alors que l’ensemble de la concurrence utilise l’essence, Audi choisit une motorisation V6 diesel dernière génération pour alimenter son SUV. Un choix qui risque de plaire aux responsables de flottes automobiles.

Audi Q7 e-tron quattro

On adore :
La finition toujours top
Le comportement routier
Rouler en tout électrique avec un énorme SUV
Consommation vraiment raisonnable

On aime moins :
Pas de version 7 places comme pour la version thermique
Le prix

Le prix :
L’Audi Q7 e-tron quattro est disponible à partir de 81 700 euros.

Vidéo de notre essai de l’Audi Q7 e-tron quattro avec l’ami Jeanpaultarte 

Les remerciements :
Juste un petit mot comme d’habitude, pour remercier Audi France pour cette journée. Si vous souhaitez configurer votre Q7 e-tron de vos rêves, c’est par ici !

LAISSER UN COMMENTAIRE